image

 

 

08 août 2016...

 

Ce matin, je vais enfin faire la connaissance de Soeur Elisabeth qui se trouve à La Congrégation des Soeurs St-Paul de Chartres à Ho Chi Minh, susceptible de me donner des photos de l'orphelinat de Vinh Long, j'y abats mon ultime carte de la chance.

 

Tout d'abord, je longe un bâtiment blanc, il abrite un orphelinat de jeunes enfants handicapés. Mon regard se pose sur une porte ouverte laissant entrevoir un jeune enfant fort handicapé dont sa vision me met en émoi. Au retour, c'est une petite fille qui me scrute de ses yeux foncés. De ces deux images si furtives, s'ajoute une troisième où dans une autre aile, se trouvent de jeunes orphelins se tenant derrière de grandes fenêtres munies de barreaux.


 

Je me trouve en face de Soeur Elisabeth qui parle le français. En l'espace de quelques secondes, nos regards se croisent pour comprendre aussitôt, mes chances s'amenuisent. Elle murmure dans un chuchotement presque inaudible, comme une crainte que ses propos soient entendus. Puis tout à coup, elle s'exprime plus clairement. Elle me confirme à son tour, depuis 1975, il n'y a plus aucun document existant.


 

J'échange encore quelques mots de politesse avant de prendre congé d'elle.

 

Par ce geste, tous mes espoirs s'envolent pour se briser en mille morceaux. Pas une seule photo ne m’est remise. Seule la construction d'un grand parc public remplace et témoigne de l'emplacement de l'orphelinat catholique à Vinh Long que j'ai pu voir de mes propres yeux.


 

 *********